Cameroun/CHAN 2021: les stades sont prêts!

0
135
Spread the love

Les sites retenus pour le CHAN 2021, ont été passés au scanner des membres du comité local d’organisation. C’était au cours d’une réunion tenue le 12 août 2020 au palais des Sports de Yaoundé.


Les gouverneurs de régions, les présidents des comités de sites, le directeur du tournoi, les présidents des commissions techniques, les coordonnateurs des sites, les maires des villes hôtes et les coordonnateurs des stades devant abriter les différentes rencontres se sont retrouvés autour du président du Comité local d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations et du Championnats d’Afrique des Nations (COCAN). Ils ont évalué l’état des préparatifs sur chaque site. Au cours des travaux, le Prof. Narcisse Mouelle Kombi a invité Seidou Bombo Njoya, président de la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et par ailleurs vice-président dudit comité à : « … Prendre toutes les dispositions nécessaires et efficaces, en cohérence avec les mesures barrières prescrites par le Gouvernement, pour le redémarrage des championnats nationaux afin d’assurer la bonne préparation des Lions A’. À la clé en perspective, une victoire finale au prochain championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2021″. 

Dans le chapitre de la dernière phase préparative du rendez-vous de janvier 2021, le ministre des Sports et de l’éducation physique a prescrit aux différents membres du COCAN : « Pragmatisme et responsabilité ». Au directeur du tournoi en particulier, le patron des Sports a recommandé : « Un esprit d’engagement total, de discipline, de disponibilité et de pro-activité pour le suivi de la mise en œuvre des conclusions de la session qui s’est achevée », tout en l’invitant à parfaire la transition technique entre le COCAN d’une part et la confédération africaine de football (CAF) d’autre part. 
« Nous avons tenu cette réunion sous le signe de la relance constructive des activités du COCAN. L’essentiel avait déjà été fait bien avant la pause imposée par l’arrivée en mars dernier de la pandémie mondiale. Nous avons invité les différentes structures opérationnelles et techniques du COCAN à une montée en puissance des activités, chacun dans son domaine de  compétence. Afin que nous puissions garantir l’atteinte maximale de deux objectifs. Le premier objectif est celui d’une bonne organisation du CHAN en janvier prochain, sur l’ensemble des sites et le deuxième, est celui d’assurer une participation glorieuse et victorieuse de la sélection nationale A’ du Cameroun à cette importante compétition continentale », confie Prof. Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et de l’éducation physique et par ailleurs président du COCAN. 
À la direction du tournoi, seuls quelques réajustements restent à faire afin de permettre au Cameroun d’accueillir les différentes équipes sur les différents sites retenus. « La pandémie du Covid-19 a stoppé beaucoup d’activités. Les compétitions et les entraînements qui se déroulaient jusqu’ici l’ont été également. Nous n’allons pas modifier la compétition. Il est plutôt question de voir les éléments de substitution. Du côté technique, nous sommes en règle. Nous avons des stades entraînements, qui sont opérationnels. En 2016, ce petit contentieux était venu de Buea. À Yaoundé, nous avons le stade de la BEAC qui est déjà très verdoyant. Nous pouvons remplacer le stade de Ngoa-Ekellé, occupé par les installations pour accueillir les malades du Covid-19 par celui-là. Ce stade a déjà été relooké aux normes, et je pense que dès qu’on va mettre l’éclairage, on pourra s’entraîner la nuit », rassure Michel Dissake Mbarga, directeur du tournoi. 

Armel Djiogue 

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here