CAMEROUN : Dialogue social : La 23ème session du comité de concertation et du suivi livre sa copie.

0
353
Spread the love

Dernière rencontre statutaire de l’année en cours, cette  concertation responsable du 20 décembre 2019 dans la salle des conférences du ministère du travail et de la sécurité sociale vise  à poursuivre un dialogue social inclusif et constructif, porteur de progrès et d’espoir pour les travailleurs dans notre pays.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre Grégoire OWONA a tenu à remercier la collaboration entre l’organisation Internationale du Travail (OIT) en cette année de commémoration de son centenaire et la présence toujours bénéfique du bureau pays du BIT (Bureau International du Travail) pour le Cameroun, la Guinée Equatoriale et Sao-Tomé et Principe. Un hommage a été rendu à Feu Pierre ESSINDI MINKOULOU, président de la confédération des travailleurs réunis du Cameroun, mais aussi aux partenaires sociaux membres statutaires du comité de concertation et de suivi du dialogue social.

Une présentation succincte de la publication a été faite par le BIT dans le cadre de la commémoration du Centenaire sur la naissance et l’évolution du Tripartisme- rôle du groupe des Travailleurs avec pour objectif montrer le rôle du groupe des travailleurs dans les concertations triparties.  A leur suite, c’était au représentant du ministère de la justice de faire un exposé sur les effets induits de la réinsertion sociale des employés déclarés non coupables au terme des procédures pénales.

Le monde du travail est marqué  actuellement par des profondes mutations à travers les nouvelles technologies, les changements climatiques, les évolutions démographiques et la mondialisation. Le dialogue social n’est un simple slogan car le gouvernement n’est pas resté insensible aux propositions du comité ainsi nous pouvons citer entre autres l’amélioration des conditions des travailleurs par la signature des conventions collectives, la revalorisation des plafonds des allocations familiales et des cotisations sociales, l’amélioration du climat à la suite des différents échanges qui on eu lieu aux cours de nos de nos précédents travaux.

Pour l’avenir, le ministre a émis un vœu pour qu’une action particulière soit davantage accordée à l’approche genre, notamment à travers la participation de plus en plus de femmes ainsi que ainsi que des groupes e situant le plus souvent en marge des organisations syndicales comme les jeunes, les travailleurs ruraux, les travailleurs handicapés: « Dans un monde sans cesse en mouvement et en mutation, vous devez repenser vos modes de fonctionnement et repenser vos modes d’actions. Votre mission est noble et exigeante, noble par rapport à vos misions et exigeante par rapport à votre manière de servir cette cause partenaires sociaux ».

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here