CAMEROUN : Education : rentrée des classes d’examen fixée le 1er juin 2020 sans covid-19 : « Le lycée général Leclerc sera prêt pour le retour des classes certificatives.» André Fouda, proviseur.

0
212
Spread the love

Nous vous proposons l’intégralité de l’interview accordée à notre reporter Demetrio WOUASSOM, par le proviseur du lycée général Leclerc de Yaoundé, établissement pilote pour cette rentrée spéciale. 

  • La rentrée spéciale des classes d’examen est fixée le 1er juin 2020, Monsieur le proviseur, quels dispositifs sont mis en place dans votre établissement pour une reprise des cours sans covid-19 ?

Les dispositions prises à notre niveau correspondent et sont adaptées au contexte de la pandémie de coronavirus à laquelle le monde entier est confrontée en ce moment. Pour ce faire, nous avons respecté les prescriptions et instructions de la haute hiérarchie et les mesures barrières édictées par le gouvernement de la république à savoir l’effectif de 24 élèves par classe à raison d’un élève par banc auquel nous avons affecté des numéros. Nous avons également affiché des orientations des élèves puisque les classes ont été chamboulées pour cette cause.

  • Combien d’élèves sont attendus ?

Nous attendons environ 3600 élèves des classes certificatives, tous examens confondus à savoir les 3e, 1eres et les terminales.

  • Monsieur le proviseur, comment vont se dérouler les cours ? les nouveaux emplois du temps sont-ils disponibles ?

Oui les emplois du temps sont disponibles et adaptés à la nouvelle organisation qui réponde à un besoin précis notamment l’accueil spécial des élèves, Nous avons opté pour l’accueil alternatif des élèves par niveau car il faut le préciser, tous les élèves ne viendront pas au même moment parce que nous serons submergés et tentés de ne plus respecter la distanciation sociale. Dès lundi, nous commençons par les classes terminales à l’effet de réaliser et respecter les exigences du gouvernement en matière de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus surtout dans notre campus scolaire.

  • Pour sortir de cet entretien, quel message à l’endroit de la communauté éducative, parents, élèves et enseignants ?

Oui, le message est celui de la sérénité et de la sensibilisation des parents d’élèves. Les plus sceptiques doivent comprendre qu’il n’y a que l’école qui puisse nous augurer de lendemains meilleurs. Qu’ils cessent de garder les enfants à la maison. Nous savons qu’ils sont gênés de les voir à la maison, de jouer en longueur de journées et ayant perdu les études, les habitudes et les curiosités vers la chose intellectuelle.  A partir de lundi, cela est fini. La récréation et le repos sont terminés. Les cours vont reprendre au Lycée général Leclerc le 1er juin, qu’ils nous fassent confiance. Nous disposons au sein de notre établissement, des points d’eau, gels hydro alcooliques, kits de lavage de mains constitués entre autres du savon, l’eau coule à flot. Nous avons désinfecté nos salles de classes pour la sécurité de notre personnel et celle des apprenants qui nous seront confiés.

Propos recueillis par Demetrio WOUASSOM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here