CAMEROUN : LE MINISTRE DES TRANSPORTS SUR LE TERRAIN POUR UNE SENSIBILISATION FACE À LA RESURGENCE DU COVID-19

0
59

Jean Ernest MASSENA NGALLE BIBEHE, ministre des Transports s’est rendu sur le terrain la semaine dernière pour la sensibilisation des passagers sur l’outil de prévention face à la résurgence de la pandémie du corona virus.

Une campagne de sensibilisation par des descentes inopinées sur le terrain dans le secteur routier urbain et périurbain de la cité capitale Yaoundé a été faite par le ministre des Transports. Le but est le respect des mesures barrières éditées par le gouvernement et l’OMS qui demeurent d’actualités. 1er arrêt la gare routière de SOA à la CAMAIR non loin de la poste centrale, les mini-bus qui transportent en majorité les étudiants sont interpellés pour le respect scrupuleux des mesures barrières par les usagers comme les conducteurs. Puis c’était au tour des chauffeurs taxi et des usagers de la route non transporteurs. Le chauffeur de taxi qui s’est vu retiré son permis de conduit n’oubliera pas de sitôt cette descente du ministre sur le terrain.

Second arrêt l’agence touristique D’ELIG-ESSONO même rituel, les passagers et les voyageurs sont avertis sur la nécessité du port obligatoire du masque. 3ième arrêt United Express à ESSOS après une visite de courtoisie, la caravane s’est lancée en direction de MVAN mais à peine sortie, le Bus d’United en provenance de Douala est passé au contrôle de la délégation du ministre. 4ième et dernier arrêt de ce périple journalier, l’agence Général Voyages Expresss là aussi le message est resté contant et le même à savoir le port du masque dans les lieux publics, le lavage systématique des mains à l’eau coulante et du savon, l’utilisation des gels hydro-alcooliques et le respect de la distanciation sociale. Ne l’oublions pas comme le disait le chef dans son message du 19 Mai 2020, la négligence d’une personne peut nuire à toute la communauté, sachons nous en préserver.

Il est ainsi question que les populations reprennent conscience de l’ampleur de la situation et il y a un besoin de communication holistique et incluse des médias tant publics que privés et l’utilisation des langues dans les radios locales pour atteindre le maximum possible et barrer la voie à la propagation de ce virus qui désormais fait partie du quotidien.

Selon Jean Ernest MASSENA NGALLE BIBEHE, ministre des transports, « La situation est grave et à prendre très au sérieux car le relâchement des uns et des autres est à l’origine de  cette résurgence des cas de contaminations que connait notre pays ces derniers jours près de 3 000 cas en un mois avec 57 décès sur la même période. Aujourd’hui nous venons nous assurer de l’observation strict des mesures barrières et la présence du dispositif de prise de température, de nettoyage des mains brefs l’ensemble des dispositifs. Les permis retirés seront pré notés et en cas de récidives ils se verront purement et simplement suspendus. Cette sensibilisation va s’étendre dans les autres  secteurs de transports, c’est que coutume de dire que la peur du gendarme est le commencement de la sagesse mais le port du masque devrait être un reflexe et non pas le contraire car c’est en se protégeant qu’on protège les autres».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here