YAOUNDÉ : CÉRÉMONIE DE RÉCEPTION DE 15 AMBULANCES MÉDICALISÉES

0
83

15 ambulances médicales ont été réceptionnées par le ministre de la Santé Publique. La cérémonie de réception de ces ambulances s’est déroulée le 31 mars 2021 à Yaoundé.  

15 ambulances médicalisées de type C. C’est ce qu’a reçu le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie. La cérémonie s’est déroulée à l’esplanade arrière de son département ministériel cette mi-journée.

La réception de ces ambulances portera à 25 le nombre total d’ambulances médicalisées acquises par le gouvernement camerounais. On se souvient en effet que le ministre de la Santé avait procédé à la réception d’un premier lot de 10 ambulances médicalisées de type B, le 27 février 2021 à la Délégation régionale du ministère de la Santé Publique du Littoral.

Ces ambulances seront réparties dans les formations sanitaires des dix régions du pays. Selon le MINSANTE, ces acquisitions qui rentrent dans le cadre du Plan de riposte du gouvernement contre le Convid-19, ont été réalisées avec le concours financier de la Banque Islamique de Développement (BID), et acquis via la centrale d’achat du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Une note d’information publiée le 25 février 2021 par le ministère de la Santé Publique précisait que «ces ambulances et les autres équipements médicaux d’une valeur de 13,8 millions de dollars sont financés par la Banque Islamique de Développement avec pour agence d’exécution le Programme des Nations Unies pour le Développement».

La livraison fait suite à un accord d’un montant global de 27,440 millions de dollars signé entre le gouvernement camerounais et la Banque Islamique de Développement afin d’apporter une réponse immédiate au Covid-19 par la fourniture d’équipements médicaux et non-médicaux vitaux notamment les scanners, appareils respiratoires, ambulances, radios portatives pour les communications, etc., en vue de renforcer le système de santé au Cameroun.

«Au-delà de la riposte contre le coronavirus qui a exercé une forte pression sur les professionnels de santé, ce partenariat représente une opportunité de transformation de notre système de santé, pour mieux faire face à d’éventuelles résurgences d’épidémies et de pandémies au Cameroun», avait déclaré le ministre Malachie Manaouda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here