CAMEROUN : MEETING DU RDPC À BAFOUSSAM : ET APRÈS ?

0
448
Spread the love

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU COMITÉ CENTRAL DU RDPC JEAN NKUETE A TENU UNE FOIS DE PLUS À RAPPELLER  AUX HOMMES D’AFFAIRES ET PRIVILÉGIÉS DU RÉGIME, ORIGINAIRE DE L’OUEST, L’URGENCE DE SOUTENIR SANS RÉSERVE LE PRÉSIDENT PAUL BIYA !

« J’ai toujours parlé à mes frères en rappelant la théorie des œufs, de la panthère et du léopard… Celui qui porte les œufs ne cherche pas les problèmes. Tout en rappelant l’histoire de 92, j’avais prédit que ceux qui ne feraient pas le bon choix en votant pour le président Paul BIYA devaient être les ennemis de la nation… je rappelle encore qu’il n’est pas question qu’on glisse sur une même peau de banane 2 fois ». En ces termes, Jean NKUETE, le secrétaire général du comité central RDPC a clairement rappelé aux hommes d’affaires et autres privilégiés du régime en place qu’il est indispensable de soutenir le chef de l’État mais surtout de protéger leurs intérêts. Pendant ce meeting meublé d’une dizaine de discours, chaque orateur a tenu à souligner en ses termes l’impossibilité de voir une autre idée émerger si ce n’est celle portée par le pouvoir en place. En avant-goût, le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam va  dresser le profil exemplaire d’un être originaire de l’Ouest qui selon lui reste lié inévitablement aux moments difficiles de la vie de la nation camerounaise avant d’inviter chaque parent à enseigner l’histoire du Cameroun à sa progéniture : « Un fils de l’Ouest bien élevé ne peut pas se retrouver au milieu des hors la loi. Qu’on enseigne l’histoire du pays dans les années 59, 90 et 92 pour leurs éviter de se retrouver au milieu des hors la loi ».

Dans le même ordre d’idée, le chef de la délégation Régionale permanente du RDPC, le Sultan roi des Bamoun Ibrahim BOUOMBOUO NJOYA va préciser: « l’intérêt de notre chère, belle et dynamique Région, génie dans les affaires, génie dans le domaine de la culture, génie dans l’art de l’épargne, l’Ouest aux multiples visages qui offre au Cameroun ses valeurs positives, oui  l’intérêt de l’Ouest c’est la paix .» Tout en rappelant que toute révolution est une menace pour la paix sociale, le Sultan tend un doigt accusateur sur la région de l’Ouest : « j’invite par conséquence l’Ouest à apaiser la passion politique ».

MEETING DE BAFOUSSAM : ET APRÈS ?

Alors que le gratin politique du RDPC est réuni à la place des fêtes de Bafoussam pour condamner les propos haineux et la profanation des institutions selon le communiqué relatif à l’événement, plusieurs messages durs  à l’endroit du régime en place sont écrits en rouge sur plusieurs immeubles au niveau de Mbouo et lus par les passants de l’axe reliant Bandjoun à Bafoussam. Loin de ces messages, l’agitation n’est pas des moindres dans les rues de Bafoussam où plusieurs habitants ayant requis l’anonymat déclarent qu’ils voient en cette rencontre une farce des militants du RDPC pour sauvegarder leurs intérêts personnels : « Ils font ça pour que leurs amis de la ‘’mangeoire’’ ne les taxent pas de tribalistes. C’est un groupuscule qui ne pense qu’à leur bien-être. Ce n’est pas pour nous les pauvres citoyens qu’ils organisent ces meetings. Regardez leurs véhicules et allez dans nos quartiers voir combien de personnes meurent fautes de moyens. Leur train de vie peut facilement s’il est un peu réduit nous permettre d’avoir de l’eau potable et réhabiliter l’axe Bafoussam- Douala, Bafoussam-Yaoundé qualifié de triangle de la mort », lance un sexagénaire le regard narquois.

À noter que ce meeting se tient dans un contexte où l’Ouest enregistre près de 42.000 déplacés. Plusieurs meurent faute de soins dans la ville de Bafoussam et certains ne savent plus où enterrer leurs morts.

Flore KAMGA KENGNE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here