CAMEROUN : Reprise des cours du 1er Juin prochain : L’association des parents d’élèves et enseignants (APEE) en ordre de bataille contre le Covid-19.

0
57
Spread the love

La salle de conférences de Jouvence Hôtel à Yaoundé (Biyem-Assi) a servi de cadre le mercredi 13 Mai 2020 à la présentation aux hommes et femmes de médias de la position officielle L’Association des Parents d’Elèves et Enseignants (APEE) sur la reprise des cours face à la menace de la pandémie du Covid-19 (Coronavirus Disease).

Le président national de l’association des parents d’élèves et enseignants (APEE) accompagné de ses proches collaborateurs, a présenté aux hommes et femmes de médias un ensemble de mesures visant à la reprise des cours dans un cadre approprié dans nos différents lycées et collèges de la république. En effet, dans le souci de jouer pleinement son rôle dans le cadre de l’encadrement des élèves des classes d’examens, l’APEE a édicté à travers son président d’honneur un ensemble de mesures (une dizaine) visant à coordonner la reprise des cours dans les meilleures conditions, lesquelles doivent être appropriées par l’ensemble du système éducatif composé des élèves, des parents et des responsables scolaires. L’objectif visé étant d’assurer le respect et l’appropriation des mesures de prévention contre le Covid-19 en milieu scolaire et de réduire le fardeau socio-économique de cette reprise sur les établissements. Rappelons la présence dans la salle des responsables d’établissements, du président du bureau régional du Centre de l’APEE et de nombreux parents d’élèves. L’ensemble des mesures contenues dans un guide tient lieu de boussole dont l’application stricte interpelle chaque maillon du système éducatif (parents, élèves et responsables d’établissements) pour la réussite de cette opération. Tout ceci passe par une application stricte de toutes les mesures de prévention par les surveillants généraux dans les établissements scolaires, le respect du nombre maximum de 30 élèves par salle de classe, de la dispensation des cours à mi-temps (matin et après-midi), le port obligatoire des cache-nez par les élèves etc. L’APEE se propose de supporter la somme de 200 francs cfa par élève sur les 1.200 francs CFA que devrait débourser chaque parent d’élève pour s’acquérir du kit de l’élève (composé d’une solution hydro alcooliques et deux masques homologués). La sensibilisation des transports en commun (mototaxis, taxis) pour les surcharges doit être de mise, la désinfection des établissements tous les samedis de 15h à 19h sont autant de mesures proposées. La contribution des hommes et femmes de médias demeure essentielle pour une meilleure sensibilisation en vue de la réussite de cette opération.

Il est important de rappeler que ces mesures entrent en droite ligne avec l’opération Clean School lancée en ce début d’année scolaire 2019/2020 par Mme le ministre Pauline  Nalova Lyonga, ministre des enseignements secondaires, à savoir « un esprit sain dans un corps sain le tout dans un environnement propre et propice aux études ».

Réactions

Patrick Marius ONDO ONDO, président national de l’APEE

« Dans chaque établissement scolaire publique ou privé, il sera mis à la disposition des responsables scolaires et parents des masques à nez et les gels hydro alcooliques pour que les parents puissent s’en procurer auprès de chaque APEE au prix de 1000frs CFA (un gel et 2 cache-nez). Pour les cubitainers et les sceaux avec robinet, nous lançons un appel aux âmes de bonne volonté pour faciliter l’achat par les chefs d’établissements et les séances de désinfection car c’est une affaire de tous. Nous comptons sur les collectivités territoriales décentralisées pour désinfecter les établissements avant la reprise des cours. Nous disons merci au ministère de nous avoir associé à la préparation de la reprise des cours du 1er juin prochain et nous pensons que la mutualisation des efforts peut nous amener à avoir une école beaucoup plus propre comme le stipule le slogan du MINESEC « clean school » pour un esprit sain dans un corps sain. »

Ghislain KWAYEB MBIANDA, 4ème adjoint au Maire de la ville de Yaoundé,
et président d’honneur de l’APEE

« J’agis ici comme président d’honneur de l’APEE malgré ma casquette se 4ème adjoint au maire de la ville. En ce qui concerne les collectivités territoriales décentralisées, nous allons nous asseoir avec les autres collaborateurs afin de contribuer de manière significative pour accompagner le Minesec et dans les jours à venir vous aurez une réponse fiable. Sur le plan personnel, je compte m’impliquer dans la désinfection des établissements de Yaoundé 6ème qui est mon appui dans mon arrondissement d’origine.  Je dis merci au bureau national de l’APEE qui a bien voulu sollicité ma modeste personne comme président d’honneur de cette grosse machine partenaire de l’éducation dans notre pays. Nous souhaitons une réaction collective face à cette situation collective autant dans le privé que dans le public avec les tests de dépistage rapide par Thermo flash de manière systématique à toutes les entrées des établissements.»

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here