Commune de Yaoundé 5 : l’élan de solidarité en faveur de la communauté Musulmane

0
37
Spread the love

L’esplanade de la Mosquée d’Essos a été le point de départ de la caravane de la commune d’arrondissement de Yaoundé 5 qui a conduit le maire Augustin BALA et ses adjoints auprès de la communauté musulmane de leur circonscription administrative en cette période de confinement dû au Covid-19, mais surtout à mi-parcours du mois du jeûne du ramadan.

C’était en présence du sous-préfet  VOUNDI ELANGA, des élus locaux et nombreux fidèles bénéficiaires venus présenter leur gratitude à l’exécutif municipal pour ce geste significatif à plus d’un titre.  C’est au total dix-huit mosquées réparties en trois grands pôles: Essos, Ngousso et Nkolmesseng; qui ont reçu la caravane du maire et sa suite.

Ce don de près de 4 millions de francs CFA était constitué des sacs de riz, des cartons d’huiles, des cartons de tomates en sachets et des sacs de sucre vient perpétuer une tradition dans cette commune. Le jeûne du mois de Ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’Islam (la profession de foi, la prière, l’aumône, le jeûne du mois de Ramadan et le pèlerinage à la Mecque). Les  piliers de l’islam sont les devoirs que tout musulman doit appliquer. Les plus notables et les plus respectés au nombre de cinq malgré qu’ils ne sont pas explicitement soulignés dans le Coran comme le sont les Dix Commandements dans la Bible mais rapportés dans un hadith prophétique.

L’islam est bâti sur ces cinq piliers rapporté par Al-Boukhari et Muslim. Durant ce mois de Ramadan, les croyants musulmans ayant l’âge requis selon les courants de l’islam doivent s’abstenir de manger; boire, fumer, entretenir les rapports sexuels, de l’aube au coucher du soleil. Le Ramadan est considéré comme le mois de la charité car, lorsqu’il s’achève, le fidèle doit s’acquitter d’une aumône, la zakât ai-fitr. Il est aussi le mois au cours duquel de nombreux évènements importants de l’histoire de l’islam sont commémorés.

Cette période de l’année est la plus importante pour tout fidèle musulman car le seigneur Allah dit dans un verset du Saint Coran, « le seigneur fait ce qu’il veut et il choisit ». De la même manière, il a voulu que les meilleurs de tous les humains soient les mandataires de sa mission, les porteurs de  son message ; les prophètes et les messagers. Ainsi qu’il a élu parmi les terres, il y a la Mecque, suivie de la Médine, suivie de Jérusalem, qui sont les terres sacrées. C’est ainsi qu’il y a des moments que ce soit dans la journée ou dans la semaine, vous avez le vendredi par exemple, vous avez des mois sacrés comme celui du jeûne du ramadan, c’est ainsi qu’il est le meilleur de l’année. Le musulman adore Allah en tout temps, à tous les évènements de la vie et un verset du Coran le dit, « Priez Allah comme vous le pouvez ». Allah est sage et le dit dans le Saint Coran qu’il y a des jours où nous sommes heureux et des jours où nous sommes moins heureux, mais la mission qui consiste à adorer le Seigneur, doit perdurer jusqu’au jour où il viendra récupérer nos âmes. Celui qui est vivant pendant le mois du ramadan doit manifester sa gratitude à Allah pour être en vie en ce mois, où toutes les portes de l’Enfer sont fermées, où toutes les portes du Paradis sont ouvertes.

Reactions

Augustin BALA, Maire de la commune de Yaoundé 5

“Nous connaissons l’importance de la communauté musulmane dans notre pays et le soutien que cette importante communauté apporte aux institutions de la république, au président Paul BIYA et pour la paix dans notre pays. C’est une tradition dans notre arrondissement d’assister la communauté musulmane chaque année en cette période du Ramadan, la commune leur apporte un soutien en denrées alimentaires”

– El Hadj Modibo Halidou Ibrahim, grand Imam de la Mosquée d’Essos

“Nous sommes très reconnaissant de cette marque de générosité à l’endroit de notre communauté. Nos prières en ce moment sont pour la paix dans notre pays, pour ceux qui incarnent les institutions et pour que cette pandémie du Covid-19 s’éloigne de notre pays. Une fois de plus merci car vous êtes toujours à nos côtés”

– Hamadou Abdoulaye Kosni, Chef de la communauté de Nkolmesseng

“Nous remercions le maire pour sa brillante élection et pour les efforts inlassables qu’il a toujours eu à notre égard avec des dons de médicaments. Votre tenue démontre que vous partagez la composante sociologique et que vous êtes un des nôtres. La communauté est témoin car c’est pour la première fois que cela se fasse ici sur place. Nous avons une communauté cosmopolite qui reflète celui de notre pays et nous vivons dans l’harmonie parfaite. Nous avons quelques doléances sur l’emplacement de notre mosquée et nous souhaitons que la prochaine fois que vous viendriez ici chez nous, que cette route soit goudronnée”

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here