CAMEROUN/TERRORISME : Boko Haram, la terreur de la partie septentrionale. est de retour !

0
331

Au moins 19 morts et 11 personnes blessés dans l’incursion de Boko Haram dans la nuit du 02 août 2020 dans la localité de Nguetchwé, arrondissement de Moskota, Région de l’Extrême-Nord.


19 morts et 11 personnes blessés. C’est le bilan provisoire d’une attaque attribuée aux groupes djihadistes Boko Haram dans un camp de réfugiés dans l’Extrême-Nord du Cameroun. Une grenade a été lancée dans la nuit du samedi à dimanche sur un groupe de personnes endormies. Ledit camp hébergeait environ 800 personnes dans le village de Nguetchewé. Une offensive des assaillants de Boko Haram, selon le maire du district Medjeweh Boukar. Ce campement sert habituellement de refuge aux populations locales en cas d’attaques du groupe islamiste.

Né dans le Nord-Est du Nigeria en 2009, le groupe Boko Haram a su étendre ses actions aux pays voisins notamment au Cameroun où sa partie septentrionale souffre de ces attaques depuis un bout de temps. L’Extrême-Nord du Cameroun a toujours été une cible particulière du fait des richesses dont regorge cette partie du pays.

Les vols de bétails et des vivres sont légions dans la zone et font partie des actions mis à l’actif du groupe Boko Haram. Depuis un bout de temps, un calme absolu régnait dans cette partie de pays. Mais ils ont frappé de nouveau en contournant les points de surveillances et les forces de sécurité.

Sept jours avant l’attaque, l’armée camerounaise avait annoncé avoir tué cinq de ces islamistes. Des pays limitrophes du lac Tchad, le Nigeria, le Tchad et le Niger luttent contre ce groupe djihadiste au sein d’une force multinationale mixte(FMM).

Agnès DAITIKAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here