Cameroun : vers la modernisation de la fonction publique.

0
450
Spread the love

Le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative a procédé le mardi 07 janvier 2020, au lancement officiel de la formation de près de 600 personnels relevant de son département ministériel. Joseph Lé les a exhortés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour tirer le meilleur profit de ces sessions de formation et contribuer, in fine, à l’amélioration de la qualité du service au sein du Minfopra. La cérémonie avait pour cadre, l’esplanade du centre d’excellence technologique Paul Biya à Nkol-anga, une banlieue de Yaoundé.

600 personnels des services centraux et déconcentrés du Minfopra- le ministère de la fonction publique et de la réforme administrative sont concernés par cette session de formation, organisée par l’institut africain d’informatique, représentation du Cameroun. Pendant 5 jours, ils recevront des notions basiques de fonctionnement de Windows et des logiciels essentiels de la bureautique dont Word, Excel, Power Point, sécurité et réseaux informatiques, internet et réseaux sociaux, les E-mails  afin de rendre un meilleur service aux usagers de la fonction publique.

« Au Minfopra, nous ne voulons pas, nous ne voulons plus d’analphabètes informatiques, alors que nous sommes de pleins pieds dans la société digitale. » a indiqué Joseph Lé, le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative.

Il faut rappeler que dans le prolongement de ces actions de modernisation de la fonction publique, une rondelette somme de 510 millions de FCFA a été dédiée pour la cause. Elle permet depuis quelques semaines déjà, de renouveler la quasi-totalité du parc informatique, de refaire l’ensemble du système d’information, de moderniser les espaces de travail, mais aussi, de renforcer les capacités des personnels.

Le séjour du ministre de la fonction publique et de la réforme administrative à l’IAI Cameroun, lui a permis de faire le tour du propriétaire au campus du centre d’excellence technologique Paul Biya de Nkol-anga qui abrite 45 séminaristes. Le membre du gouvernement a visité notamment la salle de classe qui sert de cadre à la formation de ses collaborateurs, puis a prodigué quelques conseils aux étudiants de l’IAI Cameroun qui ont profité pour lui présenter certains de leurs projets académiques.

Il faut rappeler que la place de choix qu’occupent les TIC (les technologies de l’information et de la communication) et le numérique dans notre vie quotidienne et professionnelle, n’est plus à démontrer.

Demetrio WOUASSOM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here