CAMEROUN/YAOUNDE : LES ADIEUX DE S.E PIETRO LAZZERI AMBASSADEUR DE SUISSE AU CAMEROUN ARRIVÉ EN FIN DE SEJOUR, À ALAMINE OUSMANE MEY

0
113

Le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire Alamine Ousmane MEY a reçu en audience la semaine dernière S.E Pietro LAZZERI arrivé en fin de séjour.  Aux menus des échanges, la situation socio-économique du Cameroun et de la République Helvétique.


Le Minepat, Alamine Ousmane MEY a reçu en audience ce jour, S.E Pietro LAZZERI, Ambassadeur de Suisse au Cameroun, arrivé en fin de séjour. Le Minepat et son hôte ont échangé sur le volet socio-économique de la coopération entre le Cameroun et la République Helvétique.  « Notre volonté commune sous l’impulsion de l’ambassadeur pendant son séjour, avec la disponibilité constante du gouvernement camerounais à travers le ministère de l’Economie, nous voulons faire en sorte que davantage les ressources puissent être allouées  au développement des PME en tirant profit de l’expérience de longue date de la Suisse. Nous allons travailler à l’aboutissement si possible dans les meilleurs délais de la signature de la convention donnant toutes les positions pour encourager les investisseurs privés à mettre les ressources dans un pays qui a tant de potentiels. Nous avons parlé dans le cadre  au cours de cette audience de la stratégie nationale de développement la SND 30 qui est le cadre qui va servir à l’attrait de notre économie et à l’intervention de la coopération pour laquelle la Suisse a toujours marquer un intérêt constant, d’un accompagnement du Cameroun vers son émergence à l’horizon 2035». Affirme Alamine Ousmane MEY.

 Il s’est agi entre autres, des projets financés par les fonds de contre-valeurs, la promotion des  petites et moyennes entreprises (PME), le développement humanitaire. Dans le cadre  des fonds de contre-valeurs, 03 entreprises camerounaises exerçant dans l’agroalimentaire, l’énergie et l’hydraulique ont bénéficié de l’appui de la Suisse. Dans le même temps, les deux parties travaillent pour la signature d’un accord sur la double imposition visant à encourager les investisseurs suisses à mettre d’avantage des ressources dans notre pays. La Stratégie Nationale de Développement 2020-2030, nouveau cadre de développement des politiques publiques du Cameroun était également au menu des échanges entre les deux hommes.

Lors de leur échange, l’ambassadeur de la Suisse Pietro a découvert d’autres casquettes du Ministre. « Le ministre parle parfaitement l’allemand et nous avons souvent échangé en allemand car il parle plusieurs langues. Le ministère de l’Economie qui a pas mal de casquettes, de compétences a toujours été disponible, très ouvert et nous avons pu développer une coopération très concrète et qui a porté à la sélection et la mise en œuvre des projets. Il y a toujours eu un respect mutuel et la manière très courtoise de discuter et surtout constructif. C’est sûr qu’au Cameroun il y a des opportunités mais des besoins, je trouve que la Suisse contribue déjà au développement de votre pays mais on peut continuer à travailler ensemble et à titre personnel remercier le ministre pour sa disponibilité car pour nous les suisses c’est quelque chose de très important». Affirme-t-il.

Des experts et organisations de la société civile questionnent l’intérêt du Cameroun pour un tel accord. Leurs craintes sont justifiées par le fait que le pays ne compte presque pas d’entreprises présentes en Suisse. Par ailleurs, le faite que la Suisse soit présentée comme un paradis fiscal ne rassure pas.

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here