CHAN 2020 : PARI TENU POUR LE CAMEROUN

0
46

Le Maroc a logiquement remporté l’édition du CHAN 2020, que vient d’organiser le Cameroun. C’était, la première compétition majeure en Afrique depuis le début de la crise sanitaire mondiale, dû au coronavirus. Un événement fortement marqué par des restrictions, qui de l’avis des observateurs, a comblé les attentes. De quoi augurer une meilleure CAN de janvier à février 2021, toujours prévue en terre camerounaise.

 Le sixième Championnat d’Afrique des nations, remporté par le Maroc en terre Camerounaise, continue de marquer les esprits. Malgré les restrictions dues au COVID-19, le pays organisateur n’a ménagé aucun effort. Même si sur le plan du jeu, le pays organisateur n’a pas fait mieux que la troisième, après une défaite en match de classement face à la Guinée (0-2).

LES POINTS FORTS

Le CHAN 2020, a été pour le Cameroun, l’occasion de montrer au monde entier ses nouveaux potentiels en infrastructures sportifs. Le stade vedette de ce CHAN 2020, a été le stade flambant neuf de Japoma à Douala. Ce joyau architectural, est désormais présenté comme l’un des meilleurs stades d’Afrique.

A coté du stade de Japoma, les amoureux du football, ont pu redécouvrir les stades omnisports de Douala et de Yaoundé, complètement relookés pour les compétions majeures prévues au Cameroun. De véritables fiertés pour le Cameroun, qui avec le stade omnisport de Limbe, ont servi au CHAN 2020.

A coté, des infrastructures, le Cameroun a su à travers sa population éprise de football, apporté de la chaleur à cette grande fête du football africain.

LES POINTS FAIBLES

La plus grande difficulté dans ce CHAN 2020, est incontestablement  liée à la COVID-19 et toutes ses restrictions. En effet, les stades n’ont pas pu être remplis à cent pour cent.  Aussi de nombreux joueurs ont été écartés des rencontres après avoir été testés positifs à la COVID-19. Mais malgré ces couacs, les Camerounais ont réussi à abriter l’une des premières grandes compétitions internationales de football de 2021.

Un véritable signal lancé avant la CAN 2021, que le pays s’apprête à accueillir en début 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here