Commune de Pété- Bandjoun : la Saga des FOTSO : De Fotso Maptué à Maptué Fotso il n’y a qu’un pas, celui du saut générationnel !

0
71
Spread the love

Nicky Love Maptué Fotso était le 1er adjoint au maire de Bandjoun depuis quelques années. Reélue le 9 février dernier, la fille de Victor Fotso était le vrai décideur, celle-là même qui s’occupait déjà de toute la gestion administrative de la mairie. Seule lui manquait, du vivant de son père, la délégation de signature généralisée sur les actes officiels engageant la commune.

Le père éponyme signait donc les documents administratifs pour accomplir les formalités légales. Il est décédé, laissant sa commune Pété-Bandjoun aux mains de sa fille bien aimée. Les deux amours du patriarche Victor Fotso,  Maptué sa mère et son village Bandjoun qui l’a vu naître et qui l’accueillera d’ici peu pour son repos éternel. Et cela s’est traduit par ses nombreuses réalisations au profit de Bandjoun en particulier et du Cameroun en général. C’est ainsi que pour magnifier sa reconnaissance à sa mère que son homonyme intègrera le conseil municipal, puis le succédera. C’est ainsi que le conseil municipal tenu le 11 Mai 2020 a choisi Nicky Love  Maptué Fotso à l’unanimité (40 voix sur 40), avec pour 1er adjoint l’homme d’affaires David KENGNE. Une revanche sur l’histoire qu’il ne verra certainement pas de ses yeux car la perte de sa fille avocate feue Florence Fotso, candidate aux élections législatives de mai 1997 dans le Koung-Khi qui échoua face au candidat du SDF lui est restée à travers la gorge, l’un de ses plus grands chagrins comme père et homme politique. Le chef de mission du comité central du RDPC, le ministre Edouard AKAME MFOUMOU aura joué tout son rôle au domicile de l’honorable Albert KOUINCHE, fils adoptif du défunt maire de Pété Bandjoun, pour ce plébiscite au finish malgré les ambitions toutefois légitime de l’homme d’affaires David KENGNE et du PDG de Canal 2 International Emmanuel Chatué.

En attendant, les obsèques officielles du patriarche Fotso Maptué, il peut reposer en paix car sa famille politique le RDPC a exhaussé l’une de ses dernières volontés en remettant les clés de la ville de Pété à sa main droite dans l’exécutif communal, sa fille Maptué Fotso à qui nous souhaitons bon vent sur le chemin tracé par son géniteur pour le rayonnement de Bandjoun.


Qui était Victor Fotso Maptué?

Premier né d’une famille polygame dont le père avait 17 enfants. Il est le premier enfant sur 5 de sa mère Thérèse Maptué. Elle restera un personnage central à qui il ne cessera jamais de rendre hommage dans sa vie. Né le 26 juin 1926 à Bandjoun, Victor Fotso Maptué est un homme d’affaires et industriel autodidacte de la région de l’Ouest Cameroun, décédé à Paris le  26 Mars 2020 à l’âge de 94 ans. Il commence dans le commerce général comme distributeur à  MBalmayo où il rencontre au détour d’un chemin Pierre Castel en tournée au Cameroun qui lui remet un stock de vin en dame-jeanne pour distribuer. Il écoulera la marchandise et ça sera le début d’une relation de fournisseur – distributeur entre les deux hommes. Avant les années  1960, il est actif dans le transport en commun et en parallèle, il construit un centre commercial dans la ville de Mbalmayo.  Dès 1970, il crée la Société Africaine de Fabrication de Cahiers (SAFCA). En 1974, il fonde la PILCAM, une fabrique de piles. Il fonde ensuite à Paris en 1983 avec le Français Jacques Lacombe la Compagnie Internationale de Service (CIS). Le groupe Fotso Victor comptera les sociétés : FERMENCAM, FABASSEM, FISHCO, GFA, PHYTOCAM, PILCAM, SAFCA, PROLEG, UNALOR et SOPICAM et enfin la banque CBC Bank, créée en 1997. Après sa Majesté Ngnié Kamga, il est élu maire de la commune rurale de Pété Bandjoun de janvier 1996 – jusqu’à son décès en mars 2020.  Il a construit sur fonds propres l’hôtel de ville de Bandjoun et l’église de la ville. Il quitte la scène au début de son 5ème mandat à la tête de cette municipalité du fait de sa réélection lors des municipales du 9 février dernier.

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here