Coopération Cameroun – Brésil : la pisciculture au centre!

0
221

Les premiers retombées de la coopération Sud-sud sont perceptibles à Yaoundé IV. La maquette du projet de construction du centre communal de développement de la pisciculture et de loisirs de Yaoundé IV, a été remise jeudi 20 août 2020. C’était au cours d’une cérémonie tenue dans la salle de conférence du nouveau bâtiment de l’hôtel de ville de l’arrondissement de Yaoundé 4ème. La structure en pleine finition à l’occasion, a reçu comme nom de baptême « Salle Régina » par le Maire sa majesté Gabriel EFILA BIHINA. Une dénomination choisie en l’honneur de son illustre prédécesseur Régine AMOUGOU NOMA dont l’empreinte indélébile de son passage à la tête de cette commune, continue de faire mouche.


Devant le gratin politique et administratif de Yaoundé IV, le maire a salué la mémoire du préfet du Mfoundi Jean Claude TSILA décédé le 10 août 2020 à travers une minute de silence observée. Le chef de l’exécutif communal de Yaoundé 4ème a remercié Vivian Loss Sanmartin ambassadeur du Brésil, pour tout son accompagnement et le représentant de l’entreprise TACE Trading organisatrice des deux missions économiques au Brésil en avril et octobre 2019 dans la ville Limeira. Ces derniers ont facilité le jumelage de Yaoundé IV et la Municipalité de Limeira dans l’Etat de Sao Paulo. Sa majesté Gabriel EFILA BIHINA, maire de Yaoundé IV, a dit toute sa détermination à mener à bien ce projet pour le bonheur de ses populations. Une volonté du chef de l’État d’ouvrir notre pays au reste du monde notamment avec ce câble sous-marin (cordon ombilical) qui relie le Cameroun depuis la ville de Kribi et l’Afrique centrale en générale à l’Amérique Latine via le Brésil dans la ville de Fortaleza. L’ambassadeur du Brésil au Cameroun a dit toute sa satisfaction de voir ces missions économiques porter leurs fruits à travers ce projet. Elle se dit prête à accompagner toute initiative pour une plus grande présence des entreprises brésiliennes pour un partage d’expériences, d’actions et d’initiatives de développement dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant. 

Le représentant de l’entreprise TACE Trading Alain WAHA a présenté de manière succincte le projet qui a d’un côté l’aspect loisirs et divertissement avec Tobogans, restaurant-bars avec terrasse, deux terrains de volley-ball et Hand-ball avec tribune, une piscine pour enfants et de l’autre l’activité halieutique avec un bâtiment pour la pisciculture hors-sol avec des bacs pouvant contenir 1.000 alevins chacun, des étangs piscicoles aménagés (11 au total) pour une production annuelle de 60 mille tonnes de poissons. Sa majesté Gabriel EFILA BIHINA, maire de Yaoundé IV, réaffirme : « Nous sommes déterminés à mener à bien ce projet et ce, dans les plus brefs délais afin que nos populations puissent jouir pleinement de cette belle initiative, fruit du jumelage de notre commune avec la municipalité de Limeira. Le site choisi est non loin du complexe BEAC près de 2 hectares. Les travaux vont démarrer dès notre retour du Brésil en Octobre prochain où nous sommes attendus en vue d’entrevoir avec les autorités de Limeira les initiatives et actions à mener en 2021».

Pour Alain WAHA, représentant de TACE Trading porteuse du projet, « ce projet d’environ 170 millions de fracs CFA fait suite à une convention de financement avec TACE TRADING et la commune de Yaoundé IV pour la réalisation du projet du centre communal de développement de la pisciculture et de loisirs de Yaoundé IV. Les retombées économiques sont nombreuses avec la création d’emplois-jeunes, la formation en entrepreneuriat piscicole et l’autonomisation est autant d’atouts. »

Vivian Loss Sanmartin, ambassadeur du Brésil au Cameroun, se dit « très contente de ce projet fleuron de notre coopération que nous souhaitons toujours grandissante. Notre savoir-faire est aussi varié que diversifié, allant de la transformation agroalimentaire, aux engins de génie civil, de l’énergie solaire et des solutions pour la gestion des déchets dans les municipalités autant de possibilités qui s’offrent à nous. »

Une coopération partie pour d’avantage oeuvrer en faveur de la modernisation et du développement des localités du Cameroun.

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here