COVID-19 : LE CSIOSP SENSIBILISE À L’OCCASION DE LA JOURNÉE DE LA FEMME

0
242

 Face à la recrudescence de la propagation du coronavirus au Cameroun, le Centre Social d’Information, d’Orientation Scolaire et Professionnelle a organisé une causerie éducative le 5 mars 2021 à Foumban au profit des personnes vulnérables.

Dans l’optique de freiner la propagation du corona virus, l’organisation non gouvernementale  CSIOSP (Centre Social d’Information, d’Orientation  Scolaire  et Professionnelle) à la faveur de la 36ème  Journée Internationale de la Femme a organisé le 5 Mars 2021 à Foumban, au profit des personnes vulnérables  que sont les veuves, une causerie éducative centrée sur la COVID 19.

De janvier à Février 2021, la région de l’Ouest a enregistré 870 nouveaux cas testés positifs au coronavirus et 37 décès dus à cette pandémie. Telles sont les   statistiques  données  en date du 2 Mars 2021 par le Délégué régional de la santé  publique de l’Ouest, Dr CHINMOUN DAOUDA.

A l’entame des travaux, la représentante du délégué départemental de la promotion de la femme et de la famille du Noun a fait un témoignage vivant de sa petite sœur qui a été testé positive au corona virus. Comme quoi, le corona virus est une réalité.

Pendant plus de quatre heures, le Dr  NGAPOUT POFOURA médecin en service au Centre médical d’arrondissement de Koukouet Paloum a entretenu les présidentes de réseaux d’associations de veuves du département du Noun sur la définition de la maladie à  corona virus, les différents modes de transmission, les facteurs de risque, les symptômes, la prévention, le traitement et la prise en charge.

Loin d’être un cours magistral, c’était  des échanges  entre le professionnel de la santé et les participantes

De l’avis du Dr  NGAPOUT POFOURA le Cameroun n’est pas financièrement et techniquement prêt pour challenger le corona virus, le moyen le plus efficace  pour combattre cette maladie reste la prévention.

Il est donc question pour la prévention de respecter scrupuleusement les mesures barrières édictées par l’Organisation mondiale de la santé et mises en œuvre par le Gouvernement de la république à savoir : le lavage systématique des mains avec du savon et de l’eau coulante, l’utilisation d’un gel hydro alcoolique, le respect de la distanciation sociale, le port du masque faciale.

Seul un test est disponible gratuitement  dans les formations sanitaires. Celui permettant de déterminer le statut sérologique du patient. S’il s’avère positif, le patient est immédiatement pris en charge gratuitement. Le traitement est disponible et en quatorze jours de traitement avec confinement soit à domicile soit dans la formation sanitaire et le patient peut recouvrer la guérison ou pas. Conclu le professionnel de la santé qui a encouragé tout le monde à aller se faire dépister.

Il a été demandé à toutes les participantes d’être des ambassadrices de lutte contre la propagation du corona virus en transmettant tous les enseignements reçus durant cette séance de causeries éducatives  dans leur entourage. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here