LUTTE CONTRE LE COVID-19: LE RETOUR DES MESURES BARRIÈRES

0
171

Dans une communication spéciale liée à la  résurgence de la COVID-19 au Cameroun, le Premier ministre Joseph DION NGUTE appelle au respect scrupuleux des mesures barrières.

Selon le Chef du Gouvernement, plus de 3000 nouvelles personnes ont été testées positives au coronavirus au Cameroun, pour 37 décès. Une situation particulièrement grave, qui oblige le gouvernement à frapper du point sur la table, afin que les mesures barrières jadis éditées, soient de nouveau, strictement respectées.

 «Tout porte à croire que la détérioration de la situation épidémiologique que nous observons aujourd’hui, est en grande partie due au relâchement dans l’application des gestes barrières, et au non-respect des mesures de restriction prises le 17 mars 2020, dont certaines sont encore en vigueur», observe le Premier ministre, avant d’instruire aux autorités administratives de veiller à la remise en place du dispositif de lavage des mains ou d’utilisation des gels hydro-alcooliques à l’entrée de tous les établissements ouverts au public, y compris les lieux de culte.

Le gouvernement compte aussi renforcer les opérations de dépistages à l’entrée des frontières aériennes, maritimes et terrestres, afin de réduire les risques d’importation de la COVID-19.

«Dans la perspective de renforcer notre dispositif de prévention, le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement d’engager des démarches auprès des organismes partenaires en vue de l’acquisition des vaccins contre le COVID-19. Plus d’un million de doses de vaccin seront disponibles à très brève échéance», a annoncé Joseph DION NGUTE.

Au  Ministère de la Santé Publique, on annonce l’arrivée des premières doses de vaccin dans deux semaines.  Un vaccin qui selon le Ministre de la santé publique, le Dr  MANAOUDA MALACHIE, sera gratuit et non obligatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here