COVID-2019 : La Commune de Yaoundé 5 reçoit l’appui de l’ONG SOMPON SOCIAL SERVICE.

0
156
Spread the love

Suite au confinement dû à la pandémie de Coronavirus (COVID-19), le Maire Augustin BALA, accompagné de ses adjoints et le sous-préfet ont reçu ce samedi 25 Avril 2020 à l’esplanade de la Mairie de Yaoundé 5, des dons composés des denrées alimentaires (Riz, Sel, Huile raffiné, oignons, tomate en sachet et sucre) de la part de SOMPON SOCIAL SERVICE, une ONG de la diaspora camerounaise basée en Allemagne.

Au total, près de 500 femmes ont bénéficié de cet accompagnement en ce temps difficile dû au confinement suite au Covid-19 en ce samedi du 25 Avril 2020. C’était de la part de cette association dirigée par une de nos sœurs compatriote basée en Allemagne. Après l’accompagnement des populations de l’Arrondissement de Yaoundé 5 sur le plan sanitaire par les différentes campagnes de sensibilisation, voici venu le temps de l’accompagnement alimentaire pour les populations résilientes. L’intense activité du maire en direction des populations n’a pas laissé indifférent les responsables de cette ONG qui, après avoir vu et suivi sur les réseaux sociaux les actions menées par le Maire Augustin BALA, ont choisi de venir prêter main forte au magistrat municipal afin de l’encourager lui et son équipe.

Après la séance de démonstration du lavage des mains avec de l’eau coulante et du savon dans plus de 40 points de rassemblements, la distribution des solutions hydro alcooliques et des masques (cache nez), les séances de désinfection des marchés, c’est au tour du panier de la ménagère de bénéficier de l’attention des élus locaux grâce à l’appui de l’ONG SOMPON Social Service. L’opération s’est déroulée en 25 étapes réparties sur l’ensemble de la circonscription administrative où des responsables des différentes association de l’arrondissement ont remercié les représentants de l’ONG et le Maire Augustin BALA pour cette sollicitude à leur endroit.

Comme le dit une sagesse africaine « une seule main ne peut pas attacher un fagot de bois », ainsi les responsables de cette ONG ont promis de revenir avec beaucoup plus de biens pour les populations en générale et les femmes en particulier.

Quelques réactions

Elvis AMBE MBOLIFOR, responsable de la communication de l’ONG SOMPON Social 
Service

« Pour tout vous dire, nous autres on a connu les moments difficiles et on comprend quand une maman est à la maison sans pouvoir sortir normalement pour mener ses activités, c’est très difficile car les entrées sont limitées. Nous savons que la maman ne peut pas mener bien ses activités, c’est encore plus compliqué. Pour l’instant c’est un déjeuner à une famille camerounaise, ce n’est pas grande chose, nous commençons par là et espérons que d’autres organisations suivront le pas pour venir en aide pour faire que ce geste aille en avant et que d’autres familles soient soutenues en cette période très difficile de confinement ».

Marie Madeleine EBA, membre d’une association bénéficiaire à Cogeni Mvog-ada

« C’est une grâce de recevoir cette nourriture car ca devenait déjà très difficile pour nous avec le fait de rester à la maison avec les mouvements très limités. Vraiment que Dieu bénisse les donateurs et M. Bala car cela arrive à point nommé ».

 
Augustin BALA, Maire de la commune de Yaoundé 5

« C’est un sentiment de fierté parce que une ONG internationale a pu remarquer le travail que nous faisons à travers les réseaux sociaux la lutte que la commune de Yaoundé 5 abat contre le coronavirus. C’est ce travail qui a été remarqué et qui a amené cette ONG vers nous. Nous sommes reconnaissants de ce geste de cœur de cette ONG en direction de nos populations à travers notre mairie d’une valeur d’environ quatre millions de francs CFA. Nous demandons à ces leaders sociaux de faire preuve de solidarité  en partageant aussi avec leurs sœurs. Ce sont des compatriotes basés pour certains à l’étranger et d’autres au pays qui se décident de venir en aide aux femmes au regard des conséquences du COVID-19 sur les familles. C’est une preuve du vivre ensemble car Mme Rachel EKOME qui était à ma suite et qui a transmis le message de leur responsable est originaire du Sud-Ouest et s’exprime parfaitement dans nos deux langues officielles. Merci aux femmes de Yaoundé 5 qui nous ont attendues malgré le soleil de plomb et aux hommes de médias qui nous accompagnent ».

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here