DÉVELOPPEMENT LOCAL : L’AFRIQUE À L’ÉCOLE DE LA COMMUNE DE BANGANGTÉ.

0
306

Une vingtaine de personnes, issues des collectivités locales africaines, viennent de séjourner  dans la Commune de Bangangté, à l’effet de se mettre à l’école de la décentralisation et du management des projets. Ladite commune étant considérée comme un modèle de réussite grâce à son rayonnement à l’échelle internationale

C’est à l’initiative de l’Agence Française de Développement que cette vingtaine de participants issus des communes africaines sont arrivées dans la ville de Bangangté. Objectif : venir s’abreuver à la source d’un modèle de réussite en matière de décentralisation et de management des projets. Pour illustrer les succès de cette commune, c’est le joyau architectural, futur siège de la commune, qui a servi de cadre aux échanges entre les participants et les représentants de la Mairie de Bangangté. Hygiène et salubrité et énergies renouvelables sont passées au peigne fin.  En effet, les projets menés dans ces domaines  cadrent avec la vision de  l’Agence Française de Développement. C’est d’ailleurs ce qui fait de Bangangté, un membre influent du réseau des villes durables.

A leur départ de Bangangté, les  participants ont manifestés de désir de poursuivre les échanges, mais cette fois avec  l’ancienne Maire et actuelle Ministre camerounaise du Développement Urbain et de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtès, initiatrice des deux projets proposés.  Ils souhaitent notamment apprendre davantage sur le ciblage des projets à impacts positifs vis à vis des bénéficiaires et le marketing territorial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here