EXTRÊME-NORD: QUATRE MEMBRES DE BOKO HARAM TUÉS A ACHIGACHIA

0
143

Ils sont tombés au cours d’une opération menée par l’armée camerounaise le 15 février 2021, avec le concours des comités de vigilance de la localité.

D’après des sources sécuritaires, quatre terroristes  de la secte BOKO HARAM, ont été tués le 15 février dernier à ACHIGACHIA, localité située dans la région de l’Extrême-Nord. Ils sont, d’après les mêmes sources, tombés au cours d’une attaque menée par les forces de défense de sécurité, appuyées par les comités de vigilance.

A en croire ces informateurs, plusieurs combattants de Boko Haram ont été blessés durant l’attaque. Mais certains ont réussi à s’enfuir. Deux enfants d’environ 13 ans, enrôlés visiblement par la secte, ont été capturés. De jeunes mineurs pris en possession d’objets dangereux auraient avoué avoir participé au rapt de deux jeunes filles quelques jours plus tôt dans le village voisin de MAVARI, après avoir perçu de petites commissions de leurs gourous.

Les riverains confient que ces assaillants avaient investi les villages ASHIGACHIA et GAKARA dans le but de mener des raids meurtriers et des scènes de pillage spectaculaires. En dépit des lourdes pertes infligées par l’armée camerounaise à cette secte nigériane, BOKO HARAM conserve une capacité de nuisance considérable et multiplie des attaques sporadiques pour semer la terreur.

Le 8 janvier 2021, BOKO HARAM a perpétré un attentat-suicide en plein milieu de la nuit dans un camp de réfugiés situé dans la petite ville de MOZOGO. L’attaque a fait 13 morts dont huit enfants et adolescents. Après avoir pénétré le camp discrètement, l’assaillante a profité de la confusion pour déclencher les explosifs qu’elle portait sur elle au milieu de la foule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here