FECAFOOT : SEIDOU MBOMBO NJOYA ET CIE SUSPENDUS

0
107

Ce mardi 16 février 2021, une séance de travail du comité exécutif provisoire de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) s’est tenue à YAOUNDÉ . Cette rencontre fait suite à la décision du Tribunal Arbitral du Sport, portant annulation du mandat du comité exécutif en place à la FECAFOOT depuis le 12 décembre 2018.

Nommé à la tête d’un comité exécutif provisoire de gestion de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) à l’issue d’une session extraordinaire  de l’assemblée générale de l’instance de 2012, le sénateur Albert MBIDA a organisé ce mardi 16 février 2021 sa première séance de travail. Elle s’est tenue  au siège de la Ligue  de Football professionnel à Yaoundé. À l’issue de cette dernière, d’importantes décisions ont été prises puis rendues publique via un communiqué. À en croire ce qui figure dans ce manifeste, le Comité exécutif provisoire a décidé de suspendre l’exécutif de la Fédération camerounaise de football conduite par SEIDOU MBOMBO NJOYA dont l’élection a été annulée par le Tribunal Arbitral du Sport, mais qui est cependant maintenu provisoirement au pouvoir par la FIFA.

Albert MBIDA indique que cette décision fait suite «aux violations répétées des statuts de la FECAFOOT (articles 3 et 78)  et ceux de la FIFA (articles 14 et 59), notamment les dispositions relatives à l’interdiction de saisine des tribunaux ordinaires et celles relatives à l’obligation de respecter les décisions du TAS», lit-on dans le communiqué annonçant la nouvelle.

Sont donc suspendus de toute activité liée au football en attendant la prochaine assemblée générale de la FECAFOOT, SEIDOU MBOMBO NJOYA ainsi que plusieurs autres de ses collaborateurs tels qu’ABOUBAKAR ALIM KONATE, JOSHUA OSIH, KADJI Gilbert, BANLOCK Benjamin Didier etc. En outre, Une plainte sera  déposée contres ces derniers, pour abus de bien sociaux.

D’autres décisions, à l’instar de la réhabilitation des organes exécutifs des ligues régionales et départementales élus pour la mandature 2009-2013, ainsi que celle de la Ligue de Football Professionnel qui a par la même occasion reçu du Comité exécutif provisoire, les pleins pouvoirs en ce qui concerne l’organisation des championnat nationaux Elite One et Elite Two, ont été actées. Pour finir, Albert MBIDA n’a pas oublié de prévenir les dirigeants des clubs de football professionnel, amateur et féminin affiliés à la FECAFOOT le danger que représenterait toute participation à des compétitions organisées  par des personnes dépourvues de mandat officiels.

Pas sûr que cela plaise au camp de SEIDOU MBOMBO NJOYA. Surtout que ce dernier a tenu ce même mardi, une séance de travail avec les présidents de clubs. L’objet de cette réunion  portait sur la relance des prochains championnats d’élite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here