JERUSALEMA : LA DANSE DU CHALLENGE DANS TOUT LE GLOBE

1
162

L’artiste musicien sud-africain Master KG et sa compatriote Nomcebo Zikode ont sorti le tube « Jérusalema » en 2019 qui, de nos jours, fait bouger le monde d’entier. La chorégraphie a été largement reprise sur la toile. Plus de 310 millions de vues sur YouTube, c’est une fierté pour l’Afrique du Sud.

Pour danser au rythme, il faut être à la page. Danser sur le titre de « Jerusalema » est un dernier challenge. Sur des réseaux sociaux comme dans des boîtes de nuit, mariages, anniversaires, ce tube fait des merveilles. Nomcebo Zikode signe les paroles en Zulu. La chanteuse a révélé à ma chaîne publique sud-africaine SABC qu’elle ne sait pas rendu compte qu’elle écrivait un Gospel en travaillant sur le morceau.

Ces dernières semaines, la chanson bat tous les records sur la scène internationale. Des informations relayées avec joie par les auteurs de Jerusalema, à l’instar des chorégraphies qui leur parviennent du monde entier. Plus de 310 millions de vues sur YouTube pour le clip de Jerusalema, une chanson qui figure actuellement dans le top 5 mondial de Shazam. 

Jerusalema est une prière qui fait bouger la planète sur une figure imposée. Puisque le mot-dièse #jerusalemaDanceChalenge a désormais fait le tour du monde grâce aux réseaux sociaux. C’est un hommage à la ville de Jérusalem. Les réseaux sociaux accueillent les prestations de ceux qui dansent sur cette musique en inventant une chorégraphie ou en suivant celle qui fait le buzz. Ainsi, on peut citer des soignants français en passant par des religieux en Italie et tous mes groupes familiaux improvisés avant et pendant le confinement  ont repris le pas de danse. Ce rythme a conquis les Africains depuis sa sortie en 2019 jusqu’à nos jours. En mai 2020, est sorti le remix avec la collaboration de la vedette nigériane Burna BOY, à qui Angelique KIDJO a dédié son 4ème Grammy Award en janvier 2020. La chorégraphie qui a aujourd’hui le vent en poupe, est devenue virale grâce à un groupe de jeunes Angolais.

Dans la vidéo postée par Fenomenos do Semba, les pas s’exécutent avec un plat à la main en dansant. Un défi souvent relevé dans plusieurs pays anglophones du continent. Le producteur de la musique de Master KG confie au journal sud-africain The Sowetan « Je dirais que la première qui a été faite en Angola reste ma préférée car elle a donné naissance à tous les défis de danse du monde entier » « C’est une danse qui a été réalisée par des Angolais, puis le Portugal a suivi et elle est devenue virale à partir de ce moment-là. Juste avant le confinement, je suis allé au Portugal pour promouvoir mon album et j’ai aussi mis davantage l’accent sur la danse pendant mes spectacles » ajoute-t-il. Selon le journaliste culturel Kgopolo MPHELA, les deux artistes ont été sélectionnés dans le cadre d’un programme de soutien qui leur permet de se produire en Europe. Ils sont désormais les ministres du peuple arc-en-ciel.

1 COMMENTAIRE

  1. J’aime tellement cette musique que je suis allée chercher le lyric pour apprendre les paroles….L’Afrique peut réellement faire des choses pour briller dans le monde entier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here