LE MINISTRE DES TRANSPORTS AU LIEU DE L’ACCIDENT SUR LA FALAISE DE DSCHANG

0
105

Suite au drame survenu le 27 janvier 2021 sur la falaise de Dschang, le ministre des Transports Jean-Ernest NGALLE BIBENE MASSENA, son ministre délégué et le Gouverneur de la région de l’Ouest ont effectué une visite de travail le 31 janvier 2021 dans cette localité.

Quatre jours après l’accident de circulation survenu sur la falaise de Dschang, le Ministre des Transports et sa suite ont fait un tour dans la région de l’Ouest pour apporter apaisement aux familles des victimes et des rescapés blessés. Le ministre des Transports et sa suite, avant de se rendre dans les hôpitaux où sont internés ces rescapés (hôpital de District de Dschang et hôpital régional de Bafoussam) se sont déportés dimanche 31 janvier 2021 en matinée sur le lieu de la tragédie. Ils ont constaté que des deux véhicules brûlés à la suite d’une collusion violente entre une camionnette qui transportait du carburant et un bus gros porteur de l’agence Menoua Voyages, il ne reste que les carcasses qui trônent encore en bordure de la route. Ils ont déposé une gerbe de fleurs en mémoire aux victimes.

Une séance de travail technique avec les transporteurs et les présidents de Syndicats à la préfecture de la ville de Dschang s’est effectuée le 31 janvier 2021. Au cours de celle-ci, le Chef de Département ministériel en charge des Transports a signifié aux transporteurs que ces accidents remettent en cause la problématique des voyages de nuit et la nécessité de leur encadrement ainsi que le transport clandestin des produits dangereux. Le ministre des Transports a également présenté les résultats des audits technico-administratifs qui ont relevé plusieurs manquements dans le fonctionnement des compagnies de transport interurbain de personnes dans cette région notamment l’emploi des chauffeurs sans contrat ni affiliation à la CNPS avec une faible rémunération, la mise en place d’un système de paiement au pourcentage entraînant des prolongements du temps de conduite des chauffeurs donnant lieu à toutes formes de pratiques, la surcharge via l’augmentation du nombre de sièges dans les véhicules par les chauffeurs sur la base des accords préalablement définis avec les responsables des compagnies, la non tenue des bordereaux d’enregistrement sans référence liée aux enfants en bas âge. Ce 1er févier 2021, une autre session va s’effectuer en soirée juste avec les présidents des syndicats dans les services du Gouverneur à Bafoussam. Le ministre Jean-Ernest NGALLE BIBEHE n’a pas manqué l’occasion de rappeler à l’ensemble des usagers, à chaque étape la nécessité du respect des règles du code de la route.  

Le Ministre des Transports et sa suite au lieu du drame, Falaise de Dschang

Vu l’ampleur et la fréquence des accidents de la circulation survenus ces deux derniers dans cette région, le Ministre des Transports a formulé les mesures à mettre en œuvre pour stopper ce choc sur nos routes. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’une brigade de contrôle mixte Gendarmerie nationale, Police et Brigade de prévention pour lutter contre le transport clandestin, des modalités de mise à disposition des engins pour enlèvement d’obstacles ou de véhicules sur la chaussée, de la dotation de deux radars semi-portatifs opérationnels le jour comme la nuit destinés à être déployés dans le cadre des contrôles mixtes.

Le patron Jean-Ernest NGALLE BIBEHE achèvera son séjour dans cette localité avec la visite qu’il effectuera à la Délégation régionale des Transports de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here