Minpostel : les actions centrées sur la compétitivité, l'attractivité et la créativité.

0
138
Minette LIBOM LI LIKENG, ministre des postes et télécommunications.
Spread the love

La salle de conférences de l’immeuble annexe du ministère des postes et télécommunications (MINPOSTEL) a servi de cadre le mercredi 22 janvier 2020 à la cérémonie d’ouverture des travaux de la conférence annuelle des services centraux, déconcentrés et des organismes sous tutelle.

Présidée par Minette LIBOM LI LIKENG, ministre des postes et télécommunications qui a rappelé dans son discours d’ouverture, les trois mots clés compétitivité, attractivité et créativité, qui devraient guider toutes les actions en cette année nouvelle non sans faire un diagnostic froid et objectif de la situation dans le secteur. Les travaux de la conférence annuelle des services centraux, déconcentrés et des organismes sous tutelle ont permis à l’ensemble de la famille des postes et télécommunications, de faire son mea culpa suite la leçon inaugurale de l’expert BABISSAKANA qui a mis le doigt dans la plaie. Il en est ressorti de sa présentation, que le développement du secteur ne peut se reposer sur des slogans mais sur des actes concrets qui devraient être des éléments motivateurs pour tout investisseur dans le domaine. Deux leviers semblent incontournables pour le décollage du secteur, c’est celui de la maitrise des données statistiques réelles et celui de la manufacture dans le domaine. Durant deux jours, les responsables ont à travers les échanges, proposé des pistes de solutions susceptibles d’engager résolument notre pays sur le chemin du progrès numérique car comme le disait le chef de l’état dans son allocution à la nation du 31 décembre 2018, « …il est indispensable que nous fassions davantage pour intégrer le progrès du numérique dans le fonctionnement de nos administrations et notre économie. La société digitale qui s’annonce n’attendra pas les retardataires ». Notre pays bénéficie d’une position géographique stratégique entre l’Afrique centrale et de l’Ouest, en plus du bilinguisme associé à sa forte population jeune qui sont autant d’atouts qui devraient permettre aux dirigeants de maximiser les mesures incitatives pour l’implantation de l’industrie du numérique, vecteur de croissance et pourvoyeuse d’emplois. Certes des choses ont été entreprises mais beaucoup reste à faire car si l’Afrique en général et le Cameroun en particulier, compte réduire l’écart qui nous sépare de l’occident, notre seule bouée de sauvetage demeure en l’économie numérique. Quelques exemples qui font tâches d’huile, nous avons le Kenya, le Nigéria ou encore le Rwanda qui illustrent à suffisance que cela est possible.

 

Photo de famille

Au terme des deux jours de travaux axés sur  » le secteur des postes et télécommunications: le chantier de l’émergence du Cameroun : le triple défi de la compétitivité, de l’attractivité et de la créativité », il est question que l’administration puisse avoir des leviers francs pour impulser les investissements dans le domaine de la manufacture, de créer des conditions au travers des mesures incitatives et offrir à la jeunesse des cadres propices à la recherche dans le numérique. Il revient aux structures sous tutelle de s’arrimer à la concurrence par une compétitivité, une créativité et une attractivité dans les services rendus, gage de survie dans un domaine en perpétuelle mutation. Cette conférence annuelle s’est achevée par la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux à Minette LIBOM LI LIKENG, ministre des postes et télécommunications par l’ensemble du personnel de son département ministériel et organismes sous tutelle. La salle des fêtes de la croix rouge Camerounaise a servi de cadre à la manifestation. Les responsables du MINPOSTEL dans leurs vœux émis, espèrent que l’année 2020 soit pleine et en terme d’attractivité, de compétitivité et de créativité pour l’ensemble des entreprises opérant dans le secteur des postes et télécommunications pour accompagner notre pays sur le chemin de l’émergence.

Réaction

Minette LIBOM LI LIKENG, ministre des postes et télécommunications.

Minette LIBOM LI LIKENG, ministre des postes et télécommunications.

« Notre thème nous permet d’équiper le secteur des P & T afin que nous puissions jouer le rôle clé pour l’émergence du Cameroun. C’est ainsi que nous avons invité l’expert BABISSAKANA pour planter le décor. Et lui dans son analyse très froide de la situation nous a rappelé qu’on peut gérer si on n’a pas les instruments de mesure. Il a mis en exergue la faiblesse des statistiques dans le domaine, pourtant plusieurs choses sont faites mais elles ne sont pas connues. Ces informations doivent nous servir dans le brainstorming qui va meubler les travaux. Il revient à chaque acteur d’identifier les écueils, les réalisations et les perspectives afin de déterminer une feuille de route à mesure d’accompagner notre pays sur le chemin de l’émergence en passant par le numérique qui est incontournable aujourd’hui. »

Clément NOUMSI

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here