OPÉRATION ÉPERVIER: LE MAIRE DE BOT-MAKAK, AUX ARRÊTS

0
180

Jean Pascal NKEN NEMB, est accusé de détournement de fonds publics. C’est en sa qualité d’ex Chef de bureau de la direction de la solde au Ministère des Finances que le jeune Maire de 38 ans a été interpellé le mardi 23 février 2021.

Dans tous les cas, sans l’ombre d’un doute, Jean Pascal NKEN NEMB, a été mis aux arrêts. Selon une source crédible, l’élu municipal a été interpellé à la suite d’une plainte de Louis Paul MOTAZE, Ministre des Finances. « Il est accusé de détournement de fonds publics. C’est d’ailleurs en raison de cette accusation, qu’il a perdu son poste de Chef de bureau de la direction de la solde au Ministère des Finances » renseigne une source au sein de ce département ministériel à Yaoundé.

Le jeudi 04 février 2021, le Ministre des Finances, Louis Paul MOTAZE, avait signé une décision portant nomination des responsables au sein de son département ministériel, débarquant à cette occasion, Jean Pascal NKEN NEMB, de ses fonctions. Dans la foulée, le vendredi 19 février 2021, le Directeur des ressources humaines au MINFI, MOHAMADOU OUSMAN, avait procédé à l’installation des promus. Quatre jours plus tard, Jean Pascal NKEN NEMB est arrêté.

Des sources se contredisent sur son lieu de détention reste incertain. « Ce dernier se trouve encore dans une cellule du siège du Tribunal criminel spécial, sis au centre administratif de Yaoundé » affirment certains proches du Maire de la commune de BOT-MAKAK alors que d’autres informateurs l’annoncent déjà à la prison centrale de Yaoundé KONDENGUI.

Jean Pascal NKEN NEMB intègre le corps des agents publics il y a moins de dix ans avec le statut de contractuel d’administration à la faveur du vaste recrutement de 25 000 jeunes diplômés au Cameroun, autorisé en 2011 par le président de la République Paul BIYA. La bonne étoile de Jean Pascal NKEN NEMB a continué à briller jusqu’aux élections municipales du 09 février 2020 à l’issue desquelles il est élu Maire RDPC de la commune de BOT-MAKAK, dans le département du NYONG-ET-KELLE, Région du Centre. Contre toute attente, tout a basculé le 24 février 2021. C’est la descente aux enfers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here