PARTENARIAT ÉCONOMIQUE CAMEROUN – ROYAUME-UNI

0
86

Le Cameroun signe un Accord de Partenariat Economique (APE) Bilatéral avec le Royaume-Uni la semaine dernière à Londres. Ceci était dans le but de renforcer les relations économiques et diplomatiques entre les deux pays.

Le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine OUSMANE MEY, porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que, sur Très Hautes Instructions du Chef de l’Etat, S.E Paul BIYA, le Haut-Commissaire du Cameroun au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, S.E Albert NJOTEH FOTABONG, a procédé la semaine dernière à Londres, avec M. Ranil  JAYAWARDENA, Sous-Secrétaire d’Etat Parlementaire au Ministère britannique du Commerce International, à la signature d’un Accord de Partenariat Economique Bilatéral entre le Cameroun et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

Ce nouvel Accord commercial est une réelle opportunité pour le renforcement des relations. Il s’inscrit dans la continuité des relations commerciales qu’entretenaient déjà le Cameroun et le Royaume-Uni dans le cadre de l’APE bilatéral Cameroun-Union Européenne et permettra aux deux pays de poursuivre sereinement les échanges commerciaux après la sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne, le 31 décembre 2020. Avec cet accord, le Cameroun continuera de bénéficier d’un accès préférentiel sans droit de douane et sans contingentement pour  la totalité de ses produits sur le marché britannique. Il permet en outre, sur le plan diplomatique, de sauvegarder les liens historiques entre le Cameroun et la Grande Bretagne.

Il convient de souligner que l’APE Bilatéral Cameroun-Royaume Uni marque la phase ultime d’un processus de négociations entamées en octobre 2018, après d’une part, la saisine en date du 12 février 2018 du Gouvernement camerounais par le Royaume Uni, en vue d’engager des négociations pour la conclusion d’un APE bilatéral entre le Cameroun et le Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, et d’autre part, la conduite au Cameroun d’une étude sur l’impact de cet accord sur l’économie camerounaise, qui a recommandé la négociation d’un accord de quasi continuité entre les deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here