CAMEROUN : Contrat-Plan-Etat-Communes : 4,8 milliards de FCFA octroyés à la commune de Lagdo.

0
426
Spread the love

Le tout premier Contrat-Plan avec les Communes du Cameroun a été signé le jeudi 26 mars 2020 avec la Commune de Lagdo, première bénéficiaire. Les documents ont été paraphés par le représentant de l’État, le Préfet du Département de la Benoué, Oumarou Haman Wabi et le tout nouveau Maire de la Commune de Lagdo, Luc Kaga, en présence du Directeur Général de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, représentant du MINEPAT, Janvier Oum Eloma.

L’enveloppe de 4,8 milliards de Fcfa octroyée par le gouvernement va permettre de transformer et améliorer les conditions et cadre de vie des habitants de la commune de Lagdo, à travers les projets d’électrification, de réhabilitation des voiries et de bitumage de ses artères sur un linéaire de cinq kilomètres. 16 localités de cette commune verront le taux de couverture en électricité passer de 7 à 16%.

Après la validation des projets de ce contrat-plan, il ne reste plus que son exécution, son suivi, son évaluation et sa clôture. Il est à noter que les projets inscrits dans ledit contrat sont essentiellement issus des plans communaux de développement, financés conjointement par l’État et la commune. Leur mise en œuvre est d’une durée de trois ans renouvelables en cas de nécessité après évaluation.

« Au nom des populations de Lagdo, je remercie sincèrement les pouvoirs publics pour l’attention particulière accordée à notre commune qui a été choisie pour piloter et expérimenter ce premier Contrat Plan-État-Commune. Pôle de développement économique, la commune de Lagdo, grâce à ces projets, va valoriser toutes les potentialités de son barrage, son débarcadère, son bassin hydroélectrique et son périmètre irrigué. » a indiqué le tout nouveau maire de Lagdo, Luc Kaga.

En rappel, le Contrat-Plan est un cadre de collaboration par lequel l’État et les Collectivités Territoriales Décentralisées s’engagent conjointement sur la programmation et le financement des opérations d’investissement public inscrites dans le Plan Communal de Développement. Ce nouvel outil d’accélération de la décentralisation, va au delà du transfert des compétences et des ressources, avec pour objectif global d’offrir aux CTD, la possibilité de disposer d’un guichet additionnel de financement des investissements susceptibles de créer la richesse et les emplois au niveau local.

Demetrio WOUASSOM.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here