COVID-19 / FÊTE DES MÈRES: LES DÉPLACÉES DU NOSO A L’ABRIS A NEW-BELL

0
272

Les femmes déplacées et réfugiées du NOSO (Régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest) de New-Bell disent elles aussi non au Coronavirus. Cérémonie sobre et assez édifiante pour ces dames déterminées à faire également tâche d’huile dans cette vaste campagne de sensibilisation anti-coronavirus. Une initiative de l’association WAP (Women Against Poverty), soutenue par le Forum FAODE CAMEROUN (Femmes Actives pour les Objectifs Durables et l’Émergence). Ce geste s’inscrit dans le cadre de la célébration de la fête des mères au Cameroun.

Cache-nez bien en place et mains bien lavées, ces mères de famille ont été assidues aux conseils sanitaires à elles prodigués par l’association WAP (Women Against Poverty). Elise DIBOBE, la présidente de ladite association s’est assurée de ce que ces mères déplacées et réfugiées du NOSO, appliquent les mesures barrières connues de toutes. Elle les leur a tout de même réitéré: « Je suis contente de voir que vous êtes quasiment toutes venues avec vos masques. Ça veut dire que nous nous protégeons. Nous avons compris que nous devons tousser dans le coude pour éternuer. Il faut aussi, se laver régulièrement les mains à de l’eau propre et du savon. Nous devons aussi beaucoup boire de l’eau. En plus de chasser le virus, cela nous réhydrate aussi. Vous avez aussi à votre disposition du gel hydro-alcoolique que nous vous distribuerons et que vous pourrez répéter les gestes  chez vous ».

 

Une action accompagnée par le service sociale de la mairie de Douala 2ème, assez préoccupée par le bien-être et la santé des mères déplacées de l’arrondissement de Douala 2ème. Odile EDOUGA, assistante sociale à la mairie de Douala 2ème, s’est voulue plus maternelle:  » Nous les mères, les personnes âgées en général, sommes plus exposées à la maladie que nos enfants. Retenons nos enfants à la maison. Évitons de les laisser aller chez le voisin. »

Une lutte efficace contre le Coronavirus, nécessite un matériel de riposte adapté. L’association Women Against Poverty, parrainée par le Forum des femmes actives pour des objectifs durables et l’émergence FAODE CAMEROUN, a distribué des seaux fontaines, des caches-nez et des désinfectants Bio, aux femmes présentes. Elise DIBOBE, présidente de WAP souligne le cadre de cette distribution:  » C’est le mois des mères. Ces mères africaines du FAODE ont pensé aux mères camerounaises pour leur apporter une modeste assistance en cette période de Pandémie. »

Les récipiendaires sont des femmes déplacées et réfugiées du NOSO, des commerçantes, des jeunes femmes entrepreneures et des mères vivant avec un handicap de l’association « Hope for all ». Une véritable marque d’humanisme de l’association WAP. Les heureuses bénéficiaires se sont dites comblées, à l’instar de la déplacée Fatou BASSIROU : « Je remercie beaucoup l’association WAP (Women against Poverty) de nous avoir fait ces dons. Merci beaucoup. » Grande satisfaction également pour la Bye and Sellam MONY NYAME Patrice :  » Women Against Poverty fait beaucoup pour nous. Parfois on nous appelle pour les formations. Aujourd’hui, on nous a appelé pour nous parler du Coronavirus; comment se protéger; se laver les mains, ne pas trop se serrer, porter le masque. C’est efficace. On remercie également FAODE qui est venu mettre sa main chez nous. C’est une grande joie pour nous. »

Un élan à saluer. De quoi assainir les domiciles du quartier New-Bell Nguanguè.

Lydienne ELOKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here